Mamadou FOFANA: L’instabilité de la culture du cacao en Côte d’Ivoire

Mamadou FOFANA: L’instabilité de la culture du cacao en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est un pays ouest africain dont l ‘économie est basée sur l agriculture. Premier producteur mondial de cacao depuis de nombreuses années, elle a sue maintenir cette position malgré l’importante crise de 10 ans qu’elle a traversé. La production ivoirienne ne fait qu’augmenter en moyenne sur le cinq dernières années malgré une baisse du prix mondial. En effet la production ivoirienne est passée à 4.69 millions de tonnes contre une estimation de 4,55 millions de tonnes. Il faut dire que la culture du cacao en Côte d’Ivoire connaît beaucoup de problèmes notamment le travail des enfants et les conflits foncier entre différentes communauté.

Le gouvernement ivoirien lutte contre ces fléaux en menant des campagnes de sensibilisation contre le travail des enfants et aussi en effectuant un contrôle plus élevé des espaces cultivable. Ce travail positif du gouvernement qui s’accentue de plus en plus pourrait apporter un résultat positif en diminuant le travail des enfants donc une baisse du main d’œuvre dans les champs de cacao. L’autre problème fondamentale qui se pose est celui du foncier car une très grande partie de la forêt classée est utilisée par les populations autochtones et qui grâce à une négligence des autorités , des milliers d’hectares de forêt sont utilisés pour la culture du cacao . Il y a des affrontements entre différentes communauté sur ces terres faisant plusieurs mort et ce là se répète pratiquement tous les ans. L’ exemple récent est le conflit de guiglo. Ceci étant pour éviter les conflits le gouvernement dans sa recherche de solutions durable cherche à interdire toutes sortes d’utilisation de forêt classée.

Toutes ces actions du gouvernement qui sont à saluer auront un effet sur la production ivoirienne qui connaîtra une baisse significative. Une solution alternative pourrait se proposer et celle-ci consisterait à ce que le gouvernement mécanise l’agriculture en innovant des techniques nouvelles . L’agriculture ivoirienne qui est restée au même niveau depuis plus de 50ans. En effet cette modernisation aurait put compenser cette baisse future par une forte production sur un petit espace et avec peu de main d œuvre. Il est fort probable que nous assistons de manière impuissante à une baisse de la production a long terme.

Les prix à l international qui depuis un moment sont restés stable à la baisse pourrait connaître une évolution à la hausse à cause de l instabilité des conditions de la culture du cacao en Côte d’Ivoire .

Mamadou FOFANA
MAMADOU FOFANA
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

Cancel reply

Leave a Reply

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos