L’Afrique et la finance digitale

0
215
Africa represented by his own map design over isolated and flat illustration
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La finance digitale est le fait de développer des services financiers à l’aide de moyens de transaction électronique, notamment grâce aux services financiers mobiles, permettant des transactions via téléphone mobile.

En Afrique le taux de bancarisation est très variable selon les pays, mais dans la plupart des cas, bon nombre de personnes n’ont pas accès aux services bancaires. En effet, en moyenne une famille sur cinq à un compte courant dans une institution bancaire.

A contrario le secteur de la téléphonie est plus porteur, connaissant d’ailleurs une forte croissance. D’après une récente étude, il y a plus de 600 millions d’abonnés dans ce secteur, laissant paraître un fort potentiel en matière de « mobile money » .En outre dans le monde , plus de la moitié des comptes de paiement mobile se trouvent en Afrique.

La révolution financière digitale a ainsi un fort rôle à jouer dans la croissance du continent africain.

La digitalisation financière comme opportunité :

L’opération de digitalisation financière se focalise en premier lieu sur les services bancaires classiques qui permettent d’effectuer les différentes opérations courantes tels que l’ouverture d’un compte bancaire, le transfert d’argent par sms ou la vérification du solde du compte.

Deuxièmement ces transactions financières pourront aboutir à partir d’un compte mobile à l’obtention d’un mini-crédit se faisant dans un délai plus court comparé à l’obtention d’un mini-crédit obtenu dans une banque traditionnelle, se faisant généralement dans un délai de plusieurs semaines.

Le développement de la finance digitale en Afrique pourra ensuite se voir comme une opportunité, une perspective, d’acquérir d’autres services financiers plus élaborés comme l’utilisation de portefeuilles. Ouvrant ainsi la voie au développement du secteur de l’assurance ou aussi au développement de l’épargne jusque-là inaccessibles pour certaines populations visant donc l’inclusion financière.

La digitalisation financière comme attractivité :

Ce « mobile Banking » qui fait partie intégrante du mouvement des FinTech sur le continent africain peut se définir comme une innovation bancaire constituant un facteur clé pour la croissance de l’Afrique. En effet sur une base de coût, cela coute nettement moins chers de fournir des services financiers par mobile que d’avoir un réseau physique d’agences bancaires, de l’ordre de 80% à 90 % d’économies selon une étude de McKinsey.

De plus, aujourd’hui cette attractivité de la finance digitale a d’ailleurs déjà commencée, amenés par de nombreux groupes comme par exemple au Kenya de par la création du produit à succès M-Pesa de Safaricom , filiale de Vodafone, qui est un système de financement et de transfert d’argent mobile, utilisé par 35% de la population du pays. Mais aussi, marquée par l’apparition de nombreux projets comme par exemple l’ambition de la Banque Africaine de Développement (BAD) de créer un Fonds Africain de la Finance Digitale soutenu notamment par la fondation Gates.

La finance digitale est ainsi en pleine expansion en Afrique et on pourra se demander jusqu’où, tant les possibilités sont vastes.

Cependant, cette digitalisation peut être limitée aujourd’hui de par les moyens qui existent en Afrique car de nombreux problèmes subsistent et le risque d’un échec reste présent, à cause par exemple de problèmes d’infrastructures, d’équipements ou de coûts de la bande passante.

Sources :

http://www.jeuneafrique.com/mag/421063/economie/mobile-banking-success-story-nommee-m-pesa/

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-166881-finance-digitale-en-afrique-le-chainon-manquant-2068486.php

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/l-afrique-l-epicentre-de-la-mobile-money-616660.html

http://www.iris-france.org/85896-lafrique-epicentre-de-la-bancarisation-numerique/

Samy Tsimoult

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Leave a Reply