French, Geopolitics

La Corée du Nord: à l’aube d’une guerre?

la-coree-du-nord-laube-dune-guerre

Comment un bombardement en Syrie peut inquiéter la Corée du Nord ? C’est en autre ce que je vais vous expliquer dans cet article. La Corée du Nord est un des sujets les plus sensibles depuis le début de l’année et l’arrivée au pouvoir de Donald Trump.

En effet le nouveau président américain est très soucieux de ce qui se passe en Asie. Après d’énièmes tests de missiles, le ton est monté entre les deux pays.

Les Etats-Unis ont annoncé alors la fin de la « patience stratégique » envers la Corée du Nord. Ce qui n’a en aucun cas effrayé le pays communiste et même l’a poussé à établir de nouveau test de missiles.

Un retour en arrière est nécessaire pour comprendre la situation. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le pays est divisé. Les forces japonaises au nord du 38ième parallèles se sont rendues aux soviétiques et celles au sud se sont rendues aux Etats-Unis. Les deux super puissances essaient de prendre le contrôle de l’ensemble du pays.

Le 25 juin 1950 après plusieurs années de tensions politiques, les Nord-Coréens dirigés alors par Kim Il-Sung franchissent le 38ième parallèles avec comme objectif de conquérir le reste du pays. En septembre les forces Nord-Coréen ont réussi à conquérir la majorité du pays. Les Etats-Unis et plusieurs autres pays lancent alors une contre-attaque d’envergure. Ce fut un conflit meurtrier, plus d’un million de morts et de portés disparus du coté communiste (Coréen, Chinois et Soviétiques) et plus de 474 000 pour les Etats-Unis et leurs alliés.

Le conflit se termine avec la séparation du pays de nouveau sur un axe proche du 38ième parallèles, un retour à la case départ. Il est intéressant de noter que à l’époque, ont évoqué déjà l’utilisation de bombe atomique. En effet le général Mac Arthur propose au président Truman de lancer des dizaines de bombes nucléaires sur la Mandchourie, la Chine Communiste envoyant des soldats au front. Truman bien entendu refuse effrayé par un conflit sino-américain qui entrainerait surement un conflit avec l’URSS. Autrement dit une nouvelle guerre mondiale.

C’est à cette période que commence la relation entre la Chine et la Corée du Nord. Relations qui continuent aujourd’hui et qui pose des problèmes à la Chine. En effet il est difficile pour cette super puissance d’imaginer un conflit aux bords de ses frontières. Cependant il devient de plus en plus compliqué de soutenir les provocations de la Corée du Nord.

Et on en revient alors sur la question d’origine « Comment un bombardement en Syrie peut inquiète la Corée du Nord ? ». Car les choses se sont accélérées récemment.

Le président Chinois part en visite diplomatique aux Etats-Unis et lors de cette visite un évènement important intervient. L’armée américaine bombarde une base militaire syrienne d’où serait partie une attaque chimique contre une zone rebelle et qui a tué des civils.

Alors que le monde est surpris par l’action américaine. Le message est très clair en Asie. Les Etats-Unis d’Amérique n’ont pas peur. Il n’y a jamais eu d’intervention militaire en Syrie car la Russie, son allié, la protège de manière féroce. Et c’est un parallèle intéressant entre les deux super puissances, qui chacune protège un plus petit pays.

A la suite de ce bombardement, un porte-avions est envoyé aux abords de la Corée et des exercices sont organisés avec la Corée du Sud. Tout cela pendant une période de fête nationale en Corée du Nord.

Au-delà du fait que ce sujet soit d’actualité et qu’il s’agisse peut-être du prochain conflit d’envergure, c’est un cas très intéressant. Les Etats-Unis ne pouvant pas se permettre devant la communauté internationale de profaner des menaces aussi explicites que la Corée du Nord, une action à l’autre bout du monde vaut tous les mots possibles.

De plus ce genre d’action est très proche des types d’actions possibles et imaginables lors de la guerre froide.

Quand vous faite un emprunt de 1 000 € si vous ne pouvez pas payer c’est vous qui avez des problèmes. Quand vous avez emprunté 100 000 000 € et que vous ne pouvez pas payer, c’est la banque qui a un problème. C’est peut-être là aussi que réside une problématique, qui possède la dette américaine ? En première position la Chine et en deuxième position le Japon. Un autre facteur qui vient poser des questions sur la situation actuelle.

Mais si tous ces évènements n’étaient qu’un feu de paille ? Dans le film « Triple 9 », des flics ripoux prévoient de tué un autre policier pour détourner l’attention d’un cambriolage. Depuis son investiture D. Trump a rencontré tout un tas de soucis politique (Nomination de Neil Gorsuch, Trump-care, plan fiscal compliqué, recul sur l’ALENA, relation avec la Russie……) et soudainement la Corée du Nord est devenue une priorité de la « sécurité nationale » ? Pays qui envoi des missiles dans les eaux internationales depuis des années sans avoir réellement inquiété quiconque.

Ce n’est pas dans l’intérêt de la Corée du Nord de faire une guerre, le pouvoir dictatoriale en place souhaite rester au pouvoir. Par contre faire peur à son peuple avec une potentielle guerre meurtrière est dans son intérêt, pour le contrôler.

L’eau de la mer du Japon se réchauffe avec Shinzo Abe qui il y a quelques mois a réussi à avoir l’autorisation de reformer une armée, un président américain un peu spécial et un dirigeant Nord-Coréen qui se dit prêt à exterminer tout le monde. Cette zone est une affaire à suivre qui est peut être le prochain cas d’école de « communication » internationale.

 

 

Benjamin SUGER

0 Comments
Share

BONDS & SHARES

BONDS & SHARES is a participatory non-Profit information platform for, through and by experts in finance and business. For more information please visit www.bonds-and-shares.com

Leave a Reply