Que choisir entre un gérant ou un tracker?

La question est sans cesse demandée sur les réseaux ou sites spécialisés en financer par les nouveaux épargnants qui souhaitent optimiser leurs trésoreries: faut-il faire confiance aux gérants, qui grâce à leurs gestions vous permettent de gagner plus d’argent? Ou à ces nouveaux logiciels souvent indexés (basé sur) un indice? En effet, la question se pose souvent, grâce notamment à notre technologie avancée et surtout au vu des marges prises par nos gérants.

Cette question trouve une réponse dans l’actualité et ceci de manière assez radicale.

Début du mois, cela faisait 10 ans que “l’Oracle de l’Omaha”, Mr Warren Buffet, avait fait un pari avec la société Protege Partners LLC sur ce sujet. Il avait anticipé que les investisseurs devaient davantage se prémunir d’un tracker indixé sur un indice afin d’optimiser leurs gains, tant en conservant l’avantage de ne pas être matraqué par les commissions gigantesques des gérants. Le pari était pourtant risqué au vu des performances de la société  Protege Partners LLC sur les dix dernières années. En effet, celle-ci avait enregistré, grâce à son fonds indiciel Vanguard S&P 500 enregistrerait des performances supérieures à celles de plusieurs groupes d’ “hedge funds” sur la décennie 2007-2017.

Mais il y a quelques jours, le verdict est tombé et encore une fois, le multimilliardaire Warren Buffet a encore gagné son pari. Il note sur sa lettre mensuelle adressée aux actionnaires de sa société  Berkshire Hathaway, que si vous aviez misé sur un fonds indiciel vous auriez fait, dans la décennie, +85,4% de plus-value. Alors que si vous aviez fait confiance à des gérants vous auriez fait une plus-value dans un spread de +2,9% à 62,8%. Mais ce n’est pas fini. Il ajoute qu’en plus que ce delta de performance vous auriez dû payer une commission beaucoup plus grande à vos gestionnaires que si vous leur aviez demandé de vous prendre un fonds indiciel.

C’est pourquoi, il explique que ceux qui gagnent réellement dans la gestion, ce ne sont pas les petits ou moyens porteurs, mais bien ces gérants qui prennent (à la hausse ou à la baisse) des commissions appelées de gestion ou tenues de compte.

Alors si vous voulez une réponse claire, nette et sûre. Faites confiance au troisième homme le plus riche du monde en 2016: “les investisseurs, petits et grands, devraient s’en tenir aux fonds indiciels à bas coûts.”

Leave a Reply


About us

Bonds & Shares is a participatory non-Profit information platform for, through and by experts in finance and business.


CONTACT US

CALL US ANYTIME