English, Finance
fundamental-review-trading-book

« The Fundamental Review of Trading Book » est une nouvelle norme pour les banques publiées par le comité de Bale. Ces nouvelles normes doivent être mises en application par les banques en 2021, un report puisqu’originellement celle-ci devait être mise en place pour 2019.

Cette nouvelle règlementation est cruciale et risque de couter plus de 120 millions d’euros au banques. Cette régulation va poser des défis important aux banques pour sa mise en place. Je vais tacher de vous présenter dans cette article quelque uns des changements important.

FRTB est la suite des régulations qui visent a assuré la stabilité financière en contrôlant les exigences de fonds propres imposées aux banques. Ce contrôle passe par l’évaluation des risques induits par leurs activités respectives (détail, crédit, marché…).

Cette nouvelle norme vient tout d’abord faire la distinction entre le « banking book » (portefeuille bancaire) et le « trading book » (portefeuille de négociation). Cette distinction plus strict a été apporté pour éviter tout risque d’arbitrage en transférant dans une catégorie une classe d’actif qui devrait être dans une autre.

FRTB dit adieu à la VaR et introduit l’Expected Shortfall. La VaR, Value at Risk représente la perte potentielle maximale sur la valeur d’un portefeuille ou d’un seul actif avec un intervalle de confiance (souvent 95% ou 99%) sur un horizon donné.

Malheureusement la VaR présente plusieurs défauts et le régulateur est soucieux de trouver une mesure plus importante du risque de perte extrême (tail-risk). Pour cela il remplacera la VaR par l’ES (expected shortfall). Alors que la VaR ne mesure qu’une partie de la distribution, l’ES se focalise sur la queue de la distribution.

Le calcul de l’ES devra être journalier comparé à la VaR qui était sur une période de 10 jours. Mais pour les « stress-tests », d’autre périodes sont à considérés, des périodes qui sont dépendante de la classe d’actif. Par exemple pour les actions il s’agira d’une période de 20 jours, pour les métaux précieux d’une période de 60 jours….Tout cela est répertorié par la BIS (bank for internal settelements) dans ses documents mis à disposition sur FRTB.

Une des autres nouveautés est la publication des résultats de la « Standardized Approach ». Les banques avaient le choix entre deux « formules » pour calculer les capitaux nécessaires, la SA (standardized approach) établit par les autorités et l’IMA (internal model approach) établit par les banques mais contrôlé par les régulateurs. Ce qui permettait aux banques d’avoir un montant de capital a conservé plus proche de leur réalité que le modèle général pour tous. Cependant le régulateur souhaite pouvoir comparer les banques entre elles et que cette information soit accessible à tous.

Certains produits complexes allant demandé d’importante quantité de capital mis de côté, les banques vont avoir des décisions compliquées sur si elle conserve ou non certaines activités et/ou revoir la taille de certain desk.

En conclusion FRTB apporte plusieurs changements importants. Il existe encore beaucoup d’autres détails dans cette réforme. J’ai présenté certains des points phares de cette réforme. De plus FRTB risque d’évoluer et d’apporter certaines précisions avant sa mise en application en 2021.

Sources ;

BIS http://www.bis.org/publ/bcbs265.pdf

http://www.risk.net/risk-magazine/technical-paper/1506669/var-versus-expected-shortfall

http://www.fimarkets.com/pages/value_at_risk.php

https://webforms.ey.com/Publication/vwLUAssets/ey-fundamental-review-of-the-trading-book/%24FILE/ey-fundamental-review-of-the-trading-book.pdf

Basel rules to cost banks €40m-€120m each, says study

Joseph Chaar

0 Comments
Share

BONDS & SHARES

BONDS & SHARES is a participatory non-Profit information platform for, through and by experts in finance and business. For more information please visit www.bonds-and-shares.com

Leave a Reply