La finance de marché face au numérique!

La révolution numérique que l’on peut définir comme l’ensemble des nouvelles technologies ; Big data, Intelligence artificiel, Machine learning, BlockChain, ou encore internet tend fortement à se développer dans le monde le finance (finance numérique) et ce dans tous les métiers.

Que ce soit d’un point de vue automatisation des taches, traitement de l’information dans les métiers du back et middle office, que ce soit du côté front office avec des méthodes de calculs surpuissante pour effectuer des analyses prédictives, arbitrages, ou automatiser les transactions ou encore du côté de l’asset managements avec les robo-advisory. Tout y passe.

finance numérique

En dépit de toutes ces nouveautés et changement majeure, il semble aujourd’hui difficile de mesurer l’impact réel de la révolution numérique sur la finance de marché, contrairement à d’autres secteurs qui ont profondément été modifié par cette révolution. Ainsi comment peut-on appréhender le numérique au sein de la finance de marché ? (difficulté et leviers)

Dans un premier temps, la dématérialisation de la finance est en réalité un processus ancien et déjà ancré sur les marchés, on pense notamment au système SWIFT pour les virements bancaire apparue au début des années 2000. Les plateforme de trading ou négociation, les fameux « MTF » ont également vu le jour peu avant la crise économique de 2008.

Tout ceci font que les acteurs majeurs des marchés financier étaient déjà habitué au digital et en particulier l’automatisation des processus. Contrairement à beaucoup d’autre secteurs, le numérique n’a pas bouleversé la finance. Mais on peut dire que depuis quelque années, l’innovation dans le secteur numérique a connu une croissance importante et les particulier ont des exigences beaucoup plus forte en matière de rapidité des transactions notamment.

De plus, l’apparition des Startup spécialisé en finance que l’on surnomme les « fintechs » ne sont pas uniquement comme on pourrait le croire des concurrents direct des grands établissements de crédit, en effet la plus part sont en réalité là pour développer des nouveaux modèles technologiques afin d’améliorer les services existant de ces grandes banques auxquelles elles sont rattachées.

Les fintechs sont appréciées des grandes banques car elles ont des moyens humains plus adaptés, elles sont plus efficaces, plus souples, et la rapidité d’exécution des projets est supérieure aux grands groupes.

La blockChain quant à elle, est une véritable rupture technologique, de plus en plus présente depuis ces 4 dernières années elle constitue pour les grandes entreprises de la finance un véritable levier de rupture. En effet le champs d’action de cette technologie pourrait bouleverser en profondeur la finance de marché en supprimant des intermédiaires (compensations, transactions, syndicataires bancaires par exemple).

La réglementation de la finance de marché depuis une dizaine d’année toujours plus stricte et contraignantes a également participé à réduire le champs d’action des entreprises innovantes et l’apparition des nouvelles technologies dans ce secteur.

Ainsi, tout ces bouleversement technologiques peut s’avérer dans les prochaines années un moteur de croissance important pour la finance de marché qui a vu ses revenues diminué depuis les crises à répétions. Cela pourrait simplifier la finance, réduire les coûts et donc augmenter la rentabilité du secteur, voir même générer des nouveaux emplois.

Avatar

Thibault MEYNADIER


Leave a Reply


A propos de nous

Bonds & Shares est une plateforme d’information participative à but non lucratif pour, à travers et par des experts en finance et en affaires.


CONTACTEZ-NOUS

APPELEZ-NOUS EN TOUT TEMPS



A la une



Newsletter


Categories