De la forêt dans vos portefeuilles

0
146
Green forest scenery with the sun casting beautiful rays through the foliage, mossy lumber in the foreground
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Nous arrivons dans une période où les rendements du marché actions sont plus que jamais incertains avec une croissance mondiale qui semble difficile à relancer, la fin des mesures monétaires accommodantes des banques centrales et le retour en force du risque politique.

Tous ces facteurs rendent à juste titre les investisseurs méfiants vis-à-vis des actions et c’est finalement une bonne nouvelle. Le monde de l’investissement est très varié et il serait dommage de ne s’intéresser qu’à une seule classe d’actifs, surtout s’il en existe une autre qui affiche des rendements positifs réguliers, un avantage fiscal attrayant et que son activité est bénéfique pour la planète.

Evidemment, avec de tels arguments, tout investisseur aurait tendance à se méfier et à douter de l’existence d’une telle opportunité, pourtant tout le monde la connait puisqu’il s’agit de la forêt.

 

La forêt est un actif historiquement peu risqué dont la valeur en France a augmenté de 76% entre 2000 et 2015, passant de 2290€/ha à 4040€/ha. Le CAC 40 ne peut pas en dire autant puisque dans le même intervalle de temps, il affichait une perte de près de 30% (depuis son pic en aout 2000) mais surtout une volatilité bien plus élevée tandis que la forêt présentait une hausse quasi constante de sa valeur années après années.

Source : http://www.foretpriveefrancaise.com

Au-delà d’une croissance régulière de sa valeur, la forêt présente un fort intérêt en termes de diversification car il apparaît clairement que le prix des forêts françaises est totalement décorrélé de celui du marché des actions et que les crises qui s’y sont succédées n’ont impacté ni positivement ni négativement la valeur des terrains boisés.

De plus, dans un environnement fiscal contraignant pour l’actionnaire, la forêt est un havre de paix présentant de nombreux avantages fiscaux, et non des moindres, puisqu’investir dans cet actif permet à son propriétaire de réduire son ISF de 50% dans la limite de 90 000€, de réduire son impôt sur le revenu de 18% dans la limite de 5700€ pour une personne célibataire et de 11 400€ pour un couple. Tout massif forestier est également exonéré à 100% de l’ISF et présente un abattement de 75% des droits fiscaux en cas de transmission.

Il existe un autre argument en faveur de la forêt qui est plus sentimental que financier mais contre lequel les actions d’entreprises ne peuvent pas rivaliser et qui vient du fait que la forêt est avant tout un actif tangible. Car ce qui rend ce type d’investissement attrayant, c’est aussi l’idée pour l’investisseur de posséder sa propre parcelle forestière et surtout de pouvoir s’y promener quand bon lui semble, ce qui est quand même beaucoup plus difficile à faire avec les sociétés dont on possède des parts.

Cependant, il est vrai qu’investir dans la forêt nécessite une certaine patience puisque la nature prend son temps et que si vous avez choisi d’investir de façon indirecte au travers d’une société spécialisée, votre placement peut être bloqué pendant une durée minimum de cinq ans.

Donc si vous êtes un investisseur patient et que vous souhaitez diversifier votre portefeuille d’actions avec un actif tangible, la forêt représente un placement alternatif parfait pour continuer à faire fructifier votre patrimoine tout en gardant l’esprit tranquille, loin des fluctuations incessantes des marchés boursiers.

Benoît Gueguen

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Leave a Reply