LE COMPTE JOINT ET COUPLE

0
332
Young Couple Lying On Carpet Calculating Their Bills At Home

Un compte joint est un compte bancaire collectif pour déposer et utiliser des fonds en commun, dans une confiance réciproque entre co-titulaires.

Ainsi, 85 % des couples décident d’ouvrir un compte joint. Attention, ce n’est pas parce qu’ils en détiennent un que les couples mettent tout en commun. Chacun peut conserver son compte personnel et ne verser sur le compte commun que les sommes destinées aux dépenses du ménage.
Cependant, le compte joint est recommandé dans certaines situations, par exemple lorsqu’il s’agit de rembourser à deux un crédit immobilier. Il est accessible à tous, mariés, pacsés ou concubins, y compris du même sexe. Chaque co-titulaire peut le faire fonctionner seul, comme s’il en était l’unique détenteur : payer avec une carte bancaire, signer un chèque, mettre en place un virement, tout est réalisable sans avoir besoin de l’accord de l’autre. Mais il n’a pas que des avantages et impose aussi certaines responsabilités.

Ainsi, madame est responsable des dettes et incidents de paiement contractés par Monsieur sur le compte (et inversement). Autrement dit, vous pouvez vous retrouver interdit bancaire parce que votre conjoint a émis un chèque sans provision. C’est évidemment en cas de séparation du couple que cette responsabilité peut devenir très lourde à porter. Mieux vaut alors prendre les devants et demander sa fermeture, ou s’en désolidariser.
« Il est vivement conseillé de conserver un compte propre en plus du compte commun. Cela permet d’éviter les difficultés en cas de séparation ou au décès du conjoint »,
 insiste Alix de Renty, banquier privé chez Oddo Banque Privée et cofondatrice de The Ladies Bank, qui vise à inciter les femmes à prendre soin de leurs finances. Le compte joint n’est pas bloqué en cas de décès de l’un des titulaires, sauf si les héritiers du défunt en font la demande, ce qui peut arriver en cas d’enfant d’un premier lit.

Mireille BASSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here