Le BITCOIN, une hérésie?

Le Bitcoin, avant d'être une monnaie virtuelle, est une technologie que l'on appelle blockchain. Cette technologie peut être utilisée pour les votes, le transfert d'argent, des signatures électroniques...

0
272
bitcoin

Nous entendons de plus en plus souvent parler du bitcoin, et des « perfects stories » des acheteurs des précédentes années. D’un côté une majorité de financier affirment que c’est une bulle. De l’autre nous pouvons voir la CME qui lancera des future sur Bitcoin et que le Nasdaq s’intéresse à faire de même.

Le Bitcoin, avant d’être une monnaie virtuelle, est une technologie que l’on appelle blockchain. Cette technologie peut être utilisée pour les votes, le transfert d’argent, des signatures électroniques. Le lien entre le Bitcoin et la blockchain est le même entre Mastercard et les cartes de paiements de l’entreprise.  Posséder un ou 1 million de Bitcoin ne vous rend pas propriétaire de la blockchain de la même manière une carte de crédit mastercard ne vous rends pas propriétaire du service. Vous êtes seulement un utilisateur. Mais à quoi donne le droit le bitcoin? En réalité, rien.

Imaginons que le Bitcoin était une monnaie réelle, cela serait désastreux pour l’économie du pays en question. Aux vues de la volatilité et la hausse du Bitcoin ces derniers mois, l’effet serait totalement ‘l’inverse que celui actuel sur  les individus possédant des Bitcoins. Cela ferait monter les taux d’intérêt et amènerai une énorme inflation.

Mais ce Bitcoin fait rêver, à entendre les histoires des personnes ayant acheté il y a quelques mois ou quelques années, et ayant fait fortune “sans bouger le petit doigt”. Tout le monde veut vivre ceci mais prenons le cas inverse. Imaginons théoriquement que vous achetiez le bitcoin aujourd’hui à 11000$. Dans 1 mois il tombe à 8000$. Vous vous direz que ce n’est qu’une passade, que vous croyez en les cryptomonnaie, que le Bitcoin a déjà récupéré en quelques jours d’une chute de 30%. Mais si 1 mois plus tard encore il tombe à 5500$, la moitié de votre investissement est parti en fumé. Allez-vous en achetez plus? A ce niveau-là il n’y aura plus aucun article élogieux sur le Bitcoin, et il ne sera plus partout dans les médias. Et la pression sociale de vos proches en possédant ne sera plus la même pour vous pousser à en acheter. Puis les médias s’inverseront en racontant des histoires comme les vôtres de personnes ayant cru au bitcoin.

Les personnes achetant le Bitcoin aujourd’hui le font pour une seule raison, la peur de rater une opportunité (FOMO). Le problème aujourd’hui est que les inconscients que achète à 11000 espèrent que d’autres leurs rachèteront à 12000 et ceux qui achèteront à 12000 feront de même à 13000. et ceci alimente la bulle, la demande et donc la valeur du Bitcoin.

Mais là où le concept du Bitcoin n’est pas totalement hallucinant, est dans sa valeur physique. Aujourd’hui la valeur scripturale d’un Bitcoin est de 11000$ c’est un fait. Mais un Bitcoin n’a pas de valeur physique car on ne peut même pas les toucher, ainsi sa valeur est une idée, un accord commun déterminé par l’offre et la demande. Tout comme les monnaies actuelles, qui n’ont aucune valeur intrinsèque mais uniquement fiduciaire contrairement aux monnaies de l’époque qui valait leurs poids en Or ou en autre métal précieux. La valeur de l’argent de nos jours et aussi fictif que le bitcoin. La différence réside dans la régulation, qui reste la partie la plus importante des monnaies actuelles et l’anonymat. Acheter ou vendre du Bitcoin peut être totalement anonyme même si certains pays demandent de supprimer cet anonymat comme les USA qui demandent toutes les identités des américains utilisant la plateforme Coinbase.

Aujourd’hui certains pays acceptent le Bitcoin dans les commerces comme les USA et la Suisse, d’autre propose d’en acheter dans des distributeurs dans les rues comme Dubaï, et d’autres l’interdisent totalement comme la Chine.

Mais aujourd’hui cette article représente parfaitement le concept d’une bulle, certains écrivent que c’est l’investissement de la décennie, d’autre que c’est une grande escroquerie, mais au final peu importe si bulle il y a ou non, l’histoire et la finance se souviendront des débuts du bitcoin encore très longtemps.

Hamza LAHBABI

Sources:

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here