La classification des fonds souverains

0
228

Nous avons pu voir dans les précédents articles les sources de financement des fonds souverains ainsi que le problème de transparence que certains d’entre eux possèdent. Il nous paraît maintenant intéressant de classifier ces fonds. Effectivement, chaque pays détenteur d’un fonds voit la stratégie du sien différer en fonction des attentes des gouvernements.

Après une étude approfondie des fonds (via leur site internet) et de leur politique d’investissement, nous pouvons en conclure qu’il existe 5 types de fonds. Ces familles de fonds sont établies en fonction de leurs différentes stratégies d’investissement et sont représentés par :

– Les fonds de placement de réserves
– Les fonds de stabilisation
– Les fonds d’investissements gouvernementaux
– Les fonds de retraite
– Les fonds de développement économique 
Pour chaque famille de fonds, les stratégies ainsi que les objectifs ont été détaillées dans le tableau suivant :

Type

Objectif

Stratégie

Placement de réserves

Objectif de maximisation des surplus de réserves

– Stratégie d’investissement active dont les placements sont risqués – investissement important dans l’alternatif
Stabilisation Objectif dans le court et moyen terme de soutenir un secteur/subvenir partiellement au budget étatique.

Il va garantir les finances d’un pays contre les variations du prix des matières premières

Stratégie passive, conventionnelle et conservatrice

Investissement gouvernemantaux

Objectif de développer et diversifier l’économie du pays

– Investissement dans des secteurs clés pour le pays – Stratégie active/offensive

– Investissement important dans le private equity, dans l’investissement alternatif

Retraite Objectif de financement des retraites. Subvenir au besoin que peuvent avoir les fonds de pension lorsque leur passif est en déficit – Stratégie conventionnelle et conservatrice – Investissement diversifié, passif et indiciel
Développement économique

Objectif de développer l’économie du pays, la diversifier pour multiplier les ressources

– Investissement massif dans l’économie locale

– Multiplication des ressources par la diversification  impact sectoriel

Suivant les stratégies et les objectifs de ce tableau et grâce aux données fournies par le site internet SWF Institute, pour avoir une idée plus claire sur le sujet, nous pouvons tracer le tableau ci-infra.

Données de 2012 fournies par le site www.swfinstitute.org 

Le premier constat est le suivant : la majorité des fonds souverains sont des fonds spécialisés dans le développement économique du pays. En effet, sur un nombre total de 61 fonds, 23 sont de cette famille représentant 37,7% de la totalité des fonds.

En termes de valeur, les encours gérés par les fonds de développement économique sont colossaux et égaux à 2067 milliards d’USD soit 41% des encours totaux.

Viennent ensuite les fonds de retraite et les fonds de stabilisation avec respectivement 885 et 489 milliards d’USD d’encours. La quatrième famille est représentée par les fonds de réserves. Bien que peu nombreux, leurs encours sont conséquents avec pas moins de 1291 milliards d’USD sous gestion. Enfin, les derniers sont les fonds gouvernementaux et leurs encours de 279 milliards d’USD. 

Pour résumer, près de la moitié des fonds, en termes d’encours, se traduit par une stratégie de développement pour l’activité du pays, de son économie et de ses ressources. La deuxième part la plus importante sont les fonds de réserves et les fonds de retraite avec lesquels les investissements actifs sont favorisés et dont le risque est modéré (aversion).

Guillaume BARDON