Cameroun : les enjeux de croissance économique.

0
109
Cameroon realistic waving flag vector illustration. National country background symbol. Independence day.

Contexte historique :
Le Cameroun a connu son indépendance en 1960 mais ce n’est que dans les années 1970, sous l’effet d’une croissance spectaculaire du secteur pétrolier que le Cameroun a enregistré une croissance économique forte. Ce qui a eu pour résultat de doubler son produit intérieur brut (PIB) par habitant en seulement 15 ans. Ce pendant après le déclin du « peak oil » en 1985, la dégradation des soldes budgétaires du pays ont contribué le plonger dans une profonde crise économique jusqu’au milieu des années 1990. Cette période a été́marqué par une forte dégradation de l’évolution du revenu par habitant et a mis en avant les faiblesses économiques du Cameroun dans son potentiel de croissance.
Les enjeux économiques :
l’enjeu économique majeur du pays demeure la mise en place d’un système de croissance qu’on pourrait appelé « post-pétrolier » permettant de diversifier davantage l’économie pour lui permettre des perspectives de croissance régulière et stable sur le long terme. A l’heure d’aujourd’hui et au vu de son histoire nous constatons un déséquilibre important dans la balance commerciale du pays qui se caractérise principalement par une abondance de ces exportations de biens primaires, notamment de pétrole. L’un des enjeux majeur pour l’avenir serait de mettre en oeuvre sa capacité de diversification et de développement de ces activités économique.
Quels secteur le Cameroun pourrait exploité pour soutenir sa croissance ?
La crise économique mondiale de 2008 nous a permis de mettre en évidence certain élément sur lesquelles nous pouvons travailler:

  • La baisse des prix mondiaux des principaux produits d’exportations comme le pétrole et les produits
    miniers ont entrainé une détérioration importante des termes de l’échange.
  • La baisse de la demande mondiale sur les exportations de bois.
  • La baisse des liquidités internationales et de l’accès aux financements internationaux, retardant le
    financement de certains projets d’investissement comme le secteurs de l’énergie et des mines réduisant
    les entrées de capitaux et donc peux d’investissement.

Fort de ce constat, nous nous rendons bien compte que le ralentissement enregistré en 2008 et 2009 démontre une grande dépendance de la santé économique du pays aux crises financière. Alors il me paraît évident qu’l serait stratégique que concentré les richesses du Cameroun dans l’exploitation de produit qui serait moins impacté par des risques de crise économique. Comme par exemple le développement de l’agriculture. En effet les publications du FMI nous permet de constaté qu’à la suite de la crise économique a la croissance à repris de 2,9 % en 2010 puis de 4,1 % en 2011 grâce aux performances du secteur primaire. En grande partie par l’agriculture vivrière. Mais aussi dans le tertiaire, par les activités de commerce et les télécommunications. Les enjeux en termes d’emploi et de perspective de croissance sont importants.
Pépites de Croissance:

  1. Il existe d’important gains de productivité́à réaliser dans le secteur agricole. Le Cameroun dispose de grande capacité de production dans le cacao, le café́, le coton, les productions maraichères, bananes et bien d’autres. Ceci constitue une réelle source de richesse sachant la demande mondiale grandissante sur ces produits.
  2. le potentiel hydroélectrique du pays est exceptionnel le deuxième d’Afrique, le développement des infrastructures à travers le lancement de grands projets structurants à grande échelle conditionnerait l’accélération de son développement.
  3. La plus grande part du PIB est aujourd’hui constituée du secteur des services, qui dispose d’une marge importante d’évolution. Notamment dans les services financiers. Le secteur bancaire n’est pas encore très développé au Cameroun, peu de personne dispose d’un compte bancaire. L’informel représente à ce jour 80% des activités économiques du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here