Les métiers de la Business Intelligence.

0
416

Les Analyste en Business intelligence sont les garants des projets dont ils ont la responsabilité du début jusqu’à la fin c’est-à-dire depuis sa conception et jusqu’à la mise en marche où ce qu’on appelle la production. Tout cela afin d’obtenir un résultat qui soit conforme aux exigences formulées par les clients à savoir les entreprises qui leur ont confié la responsabilité du projet. Ils travaillent en étroite collaboration avec les responsables métier et les cadre opérationnels des entreprises clientes. Ils assurent la relation avec les représentants métier et rédige / participe à la rédaction de l’ensemble des documents fonctionnels. L’analyste en business intelligence, ce qu’on peut appeler en Français l’informatique décisionnelle a pour fonction principale d’exploiter les données de l’entreprise afin de donner une vision plus claire aux différentes directions ou personnes amenées à les manipuler pour en faciliter la compréhension et de ce faite permettre un meilleur pilotage de l’activité en soit.

Le business analyste part dans une quête aux informations à partir des différents outils informatiques et systèmes déjà utilisés par l’entreprise et essaie de comprendre la façon dont ses données et informations sont traitées. Il réalise une véritable pêche et s’entretien avec les différentes parties prenantes au projet afin de comprendre la façon de travailler et de pouvoir cerner les processus métier. Il facilite ainsi la prise de décision des dirigeants, il teste différents tableaux de bords et outils de reporting pour pouvoir à terme les intégrer dans le système d’information de l’entreprise si elle en possède un ou bien lors de la création de ce dernier dans le cas contraire, et par cette intégration rendre l’information plus accessible aux personnes qui les manipulent au quotidien. Cela requiert une grande rigueur dans la collecte des données et de très bonnes capacités d’analyse et de synthèse. L’influence grandissante de ce métier :

Ce genre de métier s’exerce souvent dans un contexte internationaux et de ce fait la maîtrise de l’anglais est indispensable, de plus la majeur partie des outils utilisés sont en anglais, souvent les entreprises qui font appel à des business analystes sont de taille assez importante, souvent plus de 500 salariés et exerce une activité à l’international. C’est un secteur en pleine croissance et cela est dû à l’essor des nouvelles technologies dans le monde des affaires et aux réglementations qui poussent les entreprise à se mettre en conformité pour un traitement de donnés plus rigoureux et une transparence des données financières. Les profils confirmés se tourneront davantage vers les directions de systèmes d’information.” Mais en cette période de crise, ces professionnels qui permettent aux sociétés d’optimiser leur gestion sont très recherchés et ne devraient pas manquer de propositions dans les années à venir.

Les problématiques :

La plupart des problématiques que peut rencontrer un business analyste concerne la volumétrie et la masse d’informations à gérer dans un temps qui reste convenable. Mais l’analyste est parfois confronté à des questions de qualités avec des informations utilisées pour prendre des décisions. Malgré l’aspect très technique que peut prendre la profession, l’analyste doit s’efforcer à soigner les relations qu’il entretien avec le client afin de bien comprendre ses besoins et les enjeux et avoir accès à l’ensemble de l’information pour mener son projet à bien.

Tawfik EL GUEROINI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here