Are “safe or secure values” really safe or secure?

Comme nous l’a démontré l’histoire, les crises (notamment celle de la zone euro en ce moment), la chute des marchés boursiers,  avantagent  les valeurs dites « valeurs  refuges ». Pourquoi leur donne-t-on cette appellation ? En effet ce sont des valeurs de placement où vont se réfugier en temps de crise, les investisseurs. De nos jours, ces valeurs sont principalement : le franc suisse, L’or (les métaux précieux), le Dollar, le yen.

Néanmoins, certains actifs n’offrent pas tous la même sécurité et existe-t-il encore des valeurs refuges dans lesquelles investir en 2017, sans risquer de voir son épargne remise en cause par un environnement non rassurant.

Notre environnement a été marqué par différents évènements tel que des élections (françaises et législatives allemandes), le Brexit, le conflit du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un  qui déclare (vendredi 22/ 09/ 2017) vouloir “faire payer cher” à Donald Trump son discours à l’Onu, disant que son pays allait envisager des “contre-mesures radicales” et “historiques” sans oublier la mention de la possibilité d’un essai de bombe H d’une puissance sans précédent dans l’océan Pacifique. Il y a aussi  l’Iran, qualifié comme « Etat voyou » par le président américain à la tribune des Nations unies, ne fait qu’accentuer ce climat de tension. Toutes ces déclarations favorisent le repli sur les valeurs refuges traditionnelles que sont le yen japonais (en hausse de -0,39% face au dollar), le franc suisse, l’or, qui prend 0,43% à peu près de 1.300 dollars l’once.

Contrairement à l’euro, le franc suisse tire un grand avantage sur le Brexit. En effet qui aurait dit que cette sortie de l’Angleterre aurait créé une telle incertitude sur le marché. Le franc suisse préserve sa réputation de valeur refuge à laquelle tout le monde se raccroche. Même le dollar fait une mine grise face à elle, désavantagé par la hausse des taux d’intérêts. En revanche d’autres acteurs, qui n’arrivent plus à rembourser les mensualités dû à la rapide hausse du cours,  pâtissent de cette hausse du francs suisse (exemple les polonais). Mais même les suisses souffrent désormais  des exportations devenues trop cher. Il y a donc à tous les coups des gagnants et les perdants,

Les métaux précieux (principalement l’or) quant à eux  étonnent ceux qui avaient prédit la descente en enfer de leurs cours. L’or a une valeur dans tous les pays et constitue toujours une  preuve de prestige et de garanti pour ceux-ci .Pourquoi cette assurance ?  Car l’or se raréfie avec ses gisements et c’est la raison pour laquelle, même si son prix  ne grimpe pas, il ne baisse pas trop non plus. On dit souvent : «  plus le monde ne tournera pas rond, et plus l’or prendra de la valeur ».

Tout ceci est rassurant, mais nous ne pouvons pas faire abstraction des cas où des « valeurs refuges » ont perdu  ce statut. Notamment le dollar, depuis plusieurs mois, a perdu son statut de valeur refuge. Il est désormais au plus bas contre le yen en restant  très volatile face à l’euro, même si certaines semaines, il monte grâce à son statut de valeur refuge. On peut donc déduire que ce n’est plus une valeur refuge sur le long terme. Cela va de même pour le YEN, le T Note, par exemple, qui sont des placements au plus haut mais qui ont eux aussi montré une baisse relative marquée en quelque jours, faisant la déception de ceux qui avaient eu une confiance aveugle.

On ne peut être à l’abri des mouvements économiques tels que des décisions de Banques centrales concernant des devises ou tout simplement une perte de confiance dans les valeurs refuges par les investisseurs. Par conséquent, bien qu’il puisse être intéressant de détenir dans son portefeuille quelques valeurs refuges, il ne faudrait pas omettre que ces placements comportent aussi un risque, et rien ne remplacera réellement la liquidité en matières de sécurité. A retenir, ce qu’on appelle «  valeurs sures ou refuges » ne l’ai que de nom car elles comportent quand même aussi minime qu’ils soient des risques.

Lauriane NYA

Lauriane NYA


Leave a Reply


About us

Bonds & Shares is a participatory non-Profit information platform for, through and by experts in finance and business.


CONTACT US

CALL US ANYTIME



Latest posts



Newsletter


Categories