Jeux Vidéo et Cinéma même combat ?

0
197
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans 15 jours à peine sort Call of duty inifity warfare est bien évidemment le milliard va tomber pour l’éditeur et les développeurs et bien sur pour les doubleurs connus comme Peter weller pour le fameux interprète de robocop et Kit Harington « le Jon Snow de Game of thrones.>

Petit retour en arrière 1997, le cinéma de l’année s’appelait Titanic (et oui s’était le seulement moyen d’avoir une fille dans c’est bras mais il fallait attendre les 2H50 du film), du film de James Cameron. Douze ans plus tard, en 2009, Mr James récidivait et faisait de son Avatar l’horizon d’attente le plus partagé du moment. Cette année, le support culturel qui sera le plus acheté, consommé, désiré et pratiqué, n’est plus un film mais un jeu vidéo : il s’agit bien sûr de GTA V de Rock Star, dont, depuis plus de dix ans, la saga GTA fait aussi fortement écho chez les générations actuelles et oui faut bien retrouver son petit monde qui fait son charme , son pessimisme instable, son matérialisme, son désordre culturel, son métissage intense et bien sûr sa violence, le tout dans un espace virtuel immense où l’on renoue avec un sentiment de liberté.

Par exemple aux États-Unis et selon le Wall Street Journal, l’industrie des jeux vidéo a rapporté 20 milliards de dollars en 2009, soit deux fois plus que celle du cinéma. La firme Avista Partners estime les revenus à l’échelle mondiale à 110 milliards de dollars.

Lors du lancement de certains jeux, comme Halo ou Call of Duty, les ventes dans les premières heures suivant la sortie ont dépassé celles des superproductions au cinéma telles qu’Harry Potter ou Pirates of the Caribbean. C’est certain qu’un jeu vidéo se vend plus cher qu’une entrée au cinéma, mais ça n’en demeure pas moins étonnant.

Maintenant les jeux video sont considérés comme des véritables blockbusters promotion comprise, budget démesuré, et des fans déjà conquis voir un en transe.

Je cite un exemple prenons Destiny c est mélange entre des studios Bungie et Activision, les créateurs de la mythique saga Halo et la société de production de Call of Duty. Un subtil mélange entre une superpuissance commerciale, donc, et des créatifs de génie.

Et si le mélange est savoureux, il est aussi cher voir très très cher. Car ce bijou de l’industrie du jeu vidéo affiche un budget d’environ 500 millions de dollars.

Avec ce demi-milliard Destiny vient se placer devant Raiponce, le troisième opus de Pirates des Caraïbes et même Avatar, le film le plus coûteux du cinéma moderne

Selon un article de Forbes, seul le Guerre et Paix de Bondartchouk de 1967, film de sept heures (on va dire 6 h 42 sans les pubs) et tout de même destinée à montrer la grandeur de l’art l’empire russe aurait coûté plus cher que Destiny (700 millions de dollars actuels), en tenant compte de l’inflation.

Depuis quelques temps, le jeu vidéo s’inspire carrément du septième art, au point de lui soutirer quelques astuces. Plusieurs stars hollywoodiennes sont ainsi passées dans les studios d’éditeurs (Andy Serkis dans Odyssey, Ellen Page dans Beyond).

Et les jeux ne s’arrêtent pas là. Les stratégies marketing sont reproduites sur celles des blockbusters les plus attendus, les sorties planifiées et annoncées des années à l’avance

Dernière nouveauté, des cinéastes réalisent des bandes annonces pour l’industrie du jeu.

Et bien sûr, si je reprends Destiny ( je ne suis pas payer pour les éditeurs ) n’échappe pas à la règle et a engagé Joseph Kosinski le réalisateur du remake de Tron et plus récemment d’Oblivion pour s’offrir un trailer grandeur nature, peuplé d’acteurs humains avec des os et de la chaires .

Jean-Christophe Ramdame

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Leave a Reply